Christian Bobin

Christian Bobin

Biographie de l'auteur

Christian Bobin est un écrivain, poète, moraliste et diariste français né le 24 avril 1951 au Creusot en Saône-et-Loire. Il est l'auteur d'une oeuvre fragmentaire où la foi chrétienne tient une grande place, mais avec une approche distanciée de la liturgie et du clergé. Après avoir étudié la philosophie, il a travaillé pour la bibliothèque municipale d'Autun, à l'Écomusée du Creusot et a été rédacteur à la revue Milieux ; il a également été élève infirmier en psychiatrie. Ses premiers textes se situent entre l'essai et la poésie. Son style tend vers le fragment, avec une écriture concentrée faite de petits tableaux représentatifs d'un moment. Ses ouvrages tiennent à la fois ou séparément du roman, du journal et de la poésie en prose. Il connaît un certain succès à partir notamment d'Une petite robe de fête (1991), mais reste un auteur discret, préférant rester éloigné des milieux littéraires. En 1992, il rencontre un autre succès grâce à un livre consacré à saint François d'Assise : Le Très-Bas, Prix des Deux Magots en 1993 et Grand prix catholique de littérature. Il publie en 1996 La Plus que vive, hommage rendu à son amie Ghislaine, morte à 44 ans d'une rupture d'anévrisme. Il a également écrit les préfaces et postfaces de plusieurs ouvrages, notamment un livre de Maximine, L'ombre la neige (Éditions Arfuyen, 1991) ainsi que deux livres de Patrick Renou : Sorianoda (Éditions de l'Envol, 1992) et Tu m'entends ? (Éditions Deyrolle, 1994, rééd. Verdier) et Devance tous les adieux, de Ivy Edelstein (Editions Points, 2015). En 2016, il reçoit le Prix d'Académie pour l'ensemble de son oeuvre. Il tient une chronique intitulée Regard poétique dans le magazine mensuel Le Monde des religions.

Trier par

Trier par

Félicitation,
est bien dans votre panier !


Quantité :

Continuer mon shopping