Port Gratuit*

*dès le deuxième livre

  • -5%(particuliers)
  • -9%(bibliothèques)
  • sur tout le catalogue
  • Expedition
    Mise à La Poste
    sous 24/48 heures.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toutes nos nouveautés et bons plans

Bourvil, de rire et de tendresse

Philippe Crocq

recits-documents - 340 pages - Taille 17

20,33 € TTC

Prix réduit !

remise : -5%

prix éditeur : 21,40 € TTC

978-2-84868-193-1

testez le confort de lecture des grands caractères

Plus de quarante ans après sa disparition, André Raimbourg, dit Bourvil, reste l’artiste préféré des Français. Paysan exilé, la ville ne lui résistera pas. Il la fera rire, deviendra sa complice, lui racontera des mélodrames à se tordre, où il sera question de " cartes postales et de crayons ", lui révélera son bon sens agricole " à bicyclette " et sa loufoquerie avec des castagnettes espagnoles made in France. C’est un faux naïf, mais un vrai malin " pas si bête ", l’un de ses premiers films en témoigne. Ses chansons pinceront parfois le cœur, Le P’tit Bal perdu, puis il fera la démonstration de ses dons de comédien en choisissant des films où s’épanouira son talent de comique populaire. Il aimait sa femme et ses deux fils, il avait un corps d’athlète, il était de rire et de tendresse. Il est parti trop tôt. Encore une erreur du ciel !

Cet ouvrage est inédit par la richesse des interviews - Paulette Coquatrix, Salvatore Adamo ou Line Renaud racontent leurs rencontres avec l’artiste -, mais aussi par une filmographie et une discographie complètes. Bourvil aura une carrière très dense : plus de deux cents chansons, une cinquantaine de films, huit opérettes et comédies théâtrales ! Toujours imité - par Didier Gustin dans son dernier spectacle -, toujours chanté - Tom Novembre signe un nouvel album entièrement composé de ses chansons -, Bourvil appartient au répertoire des artistes actuels. Il n’a pas quitté la scène !

Biographie de l’auteur :
Philippe Crocq tut le correspondant de Billboard de 1985 à 1999, puis celui de Music & Copyright du Finonciol Time jusqu’en 2002. Il travaille actuellement pour le magazine professionnel allemand Musicwoche et le Continental Presse. Jean Mareska, producteur, éditeur de musique, fut aussi le directeur artistique de Jean-Jacques Goldmon, Philippe Lavil, Dove et Gilbert Bécoud, et responsable du catalogue EMI-Pathé Morconi entre 1997 et 2002. En tant que journaliste, il a collaboré avec Best, Extra, Actuel, Podium et Pop Music.